En 2016, les demandes de prêts approuvées ont atteint un montant record de € 3,5 milliards, soit une augmentation de 50% par rapport à l’année précédente. Au total, 35 projets ont été approuvés, dont beaucoup de taille et de portée importantes. Cette évolution exceptionnelle résulte en partie de la demande accrue des pays d’Europe occidentale et d’Europe du nord du fait de la situation actuelle en termes d’immigration.

Dans d’autres pays, alors que le contexte économique donne des signes d’amélioration, les États commencent à investir davantage dans des secteurs sociaux, comme l’éducation, la santé et les infrastructures locales ; pour ce faire, ils recherchent le soutien de la CEB.